Retour aux articles

233 000 mariages célébrés en 2016 : la baisse se poursuit

Civil - Personnes et famille/patrimoine
08/03/2018
Les chiffres du mariage en France pour l'année 2016 ont été publiés par l'Institut national de la statistique et des études économiques.
Selon la dernière enquête de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la tendance à la baisse se poursuit : 232 725 mariages ont été célébrés en 2016, soit 3 600 mariages de moins qu’en 2015. Cette tendance s’explique en partie par la diminution du nombre d'habitants de 20 à 59 ans, âges de près de 95 % des mariés.
En 2016, 18 % des mariés étaient divorcés. Parmi ces remariés, un tiers a divorcé depuis moins de 5 ans. Se remarier peu de temps après un divorce est ainsi moins fréquent aujourd’hui qu’il y a vingt ans.
Près de 80 % des personnes qui se sont mariées en 2016 après un divorce ont 40 ans ou plus. La durée écoulée entre le divorce et le remariage est plus longue pour les divorcés qui, en 2016, se marient avec un conjoint de même sexe que pour ceux qui se marient avec un conjoint de sexe différent. Plus précisément, 43 103 hommes parmi les 232 956 mariés (18,5 %) et 41 079 femmes parmi les 232 494 mariées (17,7 %) étaient divorcés au moment de leur union. Pour les mariages entre personnes de sexe différent, la proportion de femmes divorcées est inférieure à celle des hommes divorcés (17,9 % contre 18,8 %). C’est l’inverse pour les personnes ayant épousé un conjoint de même sexe : 8,6 % des hommes s’unissant à un autre homme étaient divorcés contre 10,7 % des femmes se mariant avec une femme.
L’Insee relève également qu’en 2016, sur les 232 725 mariages célébrés, 225 612 concernaient des personnes de sexe différent et 7 113 des personnes de même sexe.